thé vert japonais article blog ypsté cover

Notre thé vert japonais Gyokuro “Inari™”

Vainqueur des plus grandes compétitions nippones, ce thé vert japonais ancestral est un chef-d’œuvre unique. D’une extrême rareté, il envoûte tout d’abord par son incroyable finesse. Doux et onctueux, il séduit ensuite avec une subtile sensation de sucré naturelle. Au final, son arôme liquoreux et son moelleux umami en font un cru particulièrement raffiné. Tous les connaisseurs et amateurs de thé vert vont apprécier.

Considéré comme le roi de toutes les catégories confondues de thé vert, ce cru est à juste titre l’un des plus réputés du Japon. Son nom Gyokuro qui signifie en japonais “Perle de rosée” lui convient donc à merveille.

 

Une tradition de culture ancestrale

Enveloppé dans les brumes matinales des plaines fertiles de la région agricole de Yame, notre Gyokuro de compétition provient d’une plantation familiale de quatrième génération.

Ce thé vert est cultivé dans le respect des traditions, sous des couvertures de paille naturelle (dento hon gyokuro) qui vont absorber jusqu’à 95% de la lumière du soleil. Les feuilles sont ensuite récoltées à la main à la fin du mois de mai.

L’utilisation de cette méthode ancestrale de culture contribue grandement à la renommée de ce produit rare.

En effet, le but est de protéger les feuilles de thé de la lumière du soleil durant 15 à 20 jours. En conséquence, cela permet de réduire le processus de photosynthèse avant la cueillette. Et donc de conserver les acides aminés dont notamment la théanine et la chlorophylle, tout en réduisant en parallèle la catéchine qui participe à l’amertume et à l’astringence du thé.

 

Une déesse protectrice

Inari qui signifie littéralement “croissance du riz” est une divinité shinto très appréciée par les Japonais. Elle est traditionnellement associée à l’agriculture et aux céréales.

Cependant le culte qui lui est dédié représente beaucoup plus. Inari incarne en effet l’esprit de vie qu’il y a dans toutes choses, par la fertilité des terres mais aussi par celle des naissances. En ce sens, elle s’illustre comme la protectrice des femmes.

On la représenté souvent sous la forme d’un renard tenant dans sa gueule une faucille, un germe de blé, ou la clé du grenier à blé. D’ailleurs un nombre important de sanctuaires lui sont dédiés au Japon. Ces lieux se distinguent par leurs couleurs vives et chatoyantes. Des toriis rouges marquent l’entrée de chacun d’eux. Et les offrandes de riz et de saké y sont monnaie courante.

Comment préparer un thé vert Gyokuro

Notre thé vert japonais “Inari™”

  • Saveur principale : Umami
  • Couleur de la liqueur : Vert brillant à l’aspect jaune doré
  • Texture de la liqueur : Doux, onctueux, sensation sucrée
  • Ingrédient(s) : Thé vert (Camellia Sinensis)

 

A retrouver ici dans la boutique.

Share on

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.